Je suis un interprète-créateur franco-ontarien de Toronto qui se consacre au théâtre physique, à la création collective, au théâtre immersif, au théâtre in situ, au clown et au théâtre à caractère sociale. Je me démarque par mon approche a priori corporelle et kinesthésique qui mise sur l'écriture scénique plutôt que l'écriture textocentriste. Les œuvres que je crée se veulent des explorations de la condition humaine, tout en les situant dans des univers oniriques et éclatés. Je veux raconter des histoires dotées de poésie et créer des images ludiques qui revêtent plusieurs sens. J’ose espérer que mes œuvres laissent libre cours à l’imagination et à l’interprétation du spectateur.

BIOGRAPHIE

Deux fois lauréat d’un prix Jessie et nominé de plusieurs prix Doras, Vincent travaille autant en français qu’en anglais. Il est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en théâtre de l’Université d’Ottawa, diplômé du Studio 58, et il a complété l'intensif de clown au Manitoulin Conservatory for Creation and Performance. 

On a pu le voir sur les planches dans Camping Royale (Corpus), Les Zinspiré.e.s (Théâtre français de Toronto), Danses au crépuscule (Dusk Dances), If on a Christmas Night (DLT), The Curious Voyage (Talk is Free Theatre), Histoire d’amour (BoucharDanse), Unité Modèle (Théâtre la Seizième), Catacomb (Summerworks Performance Festival), Anonyme (Vortex Theatre), Bonjour, Là, Bonjour (Théâtre la Seizième), The Stranger (DopoLavoro Teatrale), Bull (Rumble Theatre), Mathieu Mathématiques (Théâtre la Seizième), Let’s Talk About Sex, I Can’t Tell You (San Diego/Tijuana/Vancouver/Victoria Fringes), et Selfie (Théâtre la Seizième). Il a récemment obtenu le prix Paulette Gagnon ainsi que le prix Power Corporation de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. 

 

On peut aussi voir son travail dans la série-web Abigaëlle et le date coaching (TV5), La malédiction de Jonathan Plourde (Super Écran), et Girlfriends' Guide to Divorce (Bravo).